Event Catering Chef of the Year

27 nov. 2023

Han Smits de Gastronomie Nicolas, lauréat

Pour la deuxième fois, Gault&Millau organisait un concours qui voyait s’affronter huit chefs de cuisine. Le concours a eu lieu dans les cuisines de l’école hôtelière Ter Groene Poorte, où le personnel assurait un encadrement efficace et professionnel.

Comme lors de la première édition de ce concours, l’objectif était de consacrer la restauration événementielle en tant que discipline spécifique. Afin, notamment, de mettre en lumière les exigences et les défis propres au fine dining catering. Pour participer au concours en tant que traiteur événementiel, la règle était que la majorité du chiffre d’affaires de l’entreprise soit réalisée à l’extérieur. Les chefs pouvaient être assistés d’un commis de cuisine pour façonner leur plat, dont la recette était jointe à leur candidature, dans un délai de 2h30. Les produits du plat principal ne devaient pas coûter plus de 10 euros. Le plat devait être facile à servir à 250 convives et le dressage ne devait pas exiger plus de sept gestes. Le plat principal devait être dressé dans six assiettes dégustées à l’aveugle par un jury professionnel.


En outre, chaque duo reçut une boîte surprise remplie d’un certain nombre d’ingrédients frais et d’arômes divers fournis par Sysco et Sligro Food Group. A eux de les utiliser pour préparer deux fois six amuse-bouche, au gré de leur propre créativité et leurs idées. Tant les mises en bouche que le plat principal ont été présentés simultanément au jury par les étudiants de l’école hôtelière Ter Groene Poorte. Parmi ses membres figuraient Iris Cornette (directrice de l’école hôtelière Ter Groene Poorte), Marc Declerck (CEO de Gault&Millau), Johan Mergaert (comité de direction du Gault&Millau), Ilse Delaere (administratrice de BECAS) et des chefs Rudi Van Beylen (Hof ten Damme) et Pieter Lonneville (Atelier Tête Pressée). Ils ont évalué les plats et les amuse-gueules en termes de goût, de texture, de consistance, de présentation, d’adéquation au catering, de créativité et d’originalité. En cuisine, un jury composé de Lore Peeters (collaboratrice du Gault&Millau) et de Willem Asaert (expert culinaire) a suivi les activités des chefs traiteurs.

Le chef Stefaan Urkens van Silverspoon a terminé troisième. Pour expliquer son plat appelé ‘Dive in’, il a évoqué une immersion dans un monde de saveurs, de textures et de stimuli visuels. Réalisé à partir d’un filet de sole cuit à basse température, d’artichauts à la barigoule entourés de barde, puis d’un crunch de crevettes et d’une tuile de poireaux et de poudre de poireaux, l’ensemble constituait une présentation visuellement impressionnante.

Le chef Tim Nowé de Sir Catering a décroché la deuxième place avec une préparation de jeune cabillaud, algues, moules de bouchot et beurre blanc de poireaux fumés dans laquelle le respect des cuissons justes a été particulièrement apprécié par les juges.

Et enfin, le vainqueur, Han Smits de Gastronomie Nicolas, s’est distingué par une préparation très savoureuse de poulet La Belle Flamande accompagné de laitue et d’estragon. Un plat très accessible qui a agréablement surpris par son élaboration, très goûtue, et soulignant le caractère succulent du poulet, avec un sens de l’équilibre et des combinaisons raffinées. Laszlo Szabolcs de J&M Catering, Jelle Cattelein de Van Wonterghem Catering, Eric Ebben de Huis Van Dijck, Myriam Vandenheuvel de Coeur Catering et David Pletinckx de Deldycke traiteurs ont également participé au concours.

Plus D'actualités

Belgian Event Caterer Association BECAS: L’Union fait la force

7 déc. 2023

Les traiteurs d’entreprises font souffler un vent positif

4 déc. 2023

Nouveau: GM Catering Award 2024 relatif à la politique de bien-être du collaborateur, avec le partenaire SD Worx

30 nov. 2023

Nos partenaires