Sustainability Award (Responsabilité sociale) gestion propre

9 oct. 2023

AZ Zeno: vers son propre écosystème bio-diversifié

La responsabilité sociale de l’entreprise prend tout son sens à l’AZ Zeno, dans les polders de Knokke Toute la culture d’entreprise repose sur l’autosuffisance durable, l’ancrage social et la biodiversité. Ou comment un hôpital disposant de ses propres champs de légumes, d’une forêt vivrière et de médecins apiculteurs est en passe de devenir l’institution de soins de santé la plus durable du pays.

L’été bat son plein. L’AZ Zeno tourne à plein régime. A Knokke, la population augmente considérablement pendant les mois de vacances, et par conséquent, celle nécessitant des soins aussi. Côté cuisine, l’animation règne. La récolte est rentrée. Des dizaines de variétés de tomates sont cueillies et transformées en salades savoureuses pour les patients, le personnel et les visiteurs. Des centaines de kilos de cornichons issus de leur propre production sont mis à mariner avec de l’eau, du sel, du sucre, du vinaigre, du poivre noir et des graines de moutarde. Pour donner plus de goût au steak tartare et à divers sandwichs garnis faits maison. On ne peut imaginer filière plus courte. « En été, 80% des légumes dont nous avons besoin dans notre cuisine proviennent de nos propres récoltes. En hiver, c’est évidemment beaucoup moins », explique Pieter De Smet, catering manager et l’un des moteurs du concept de durabilité. Ce jardin potager, avec ses champs ouverts et ses serres tunnels de plusieurs mètres, se trouve à environ un kilomètre de l’hôpital. Le transport est réduit au minimum, tout comme l’emballage. Même les concombres ou les carottes les moins attrayants sont travaillés en cuisine. « Ils n’ont rien fait de mal », plaisante Pieter De Smet en montrant un exemplaire instagrammable. 

L’approche ‘du champ à la fourchette’ n’est qu’une partie de l’histoire. En 2022, une forêt vivrière de trois hectares a été complantée de 2.100 arbres et arbustes fruitiers qui, ensemble, produisent plus de 50 variétés de fruits et légumes, dont des nèfles, des coings, des figues, des abricots et des pêches. En outre, 3.500 arbres participent à une biodiversité supplémentaire. L’ensemble ne se réduit pas seulement à l’alimentaire. « La forêt est également un lieu de réhabilitation, de thérapie, d’éducation... un environnement propice à la détente », poursuit Pieter De Smet. Le jeune site en pleine nature a tout ce qu’il faut pour s’ancrer durablement et socialement. Dans les prés réservés aux moutons, des panneaux solaires ont été intégrés de manière invisible dans le paysage. Et deux médecins apiculteurs ont développé leurs activités dans les environs, ce qui a permis d’augmenter le nombre de colonies d’abeilles et la biodiversité.

Plus D'actualités

Gault&Millau Inspiration Talks à Tavola 2024

4 mars 2024

De jury heeft beslist: dit zijn de winnaars van de 12e Belgische AEHT Cornet Trophy

7 janv. 2024

Belgian Event Caterer Association BECAS: L’Union fait la force

7 déc. 2023

Nos partenaires